Oyst a été présentée à Paris, pendant le E-commerce Paris.

Prêt de 3 millions d’euros ont été investis pour la fondation de l'entreprise, et trois autres le seront rapidement.

Oyst est l’une des nombreuses entreprises internationales et innovantes fondées par Julien Foussard.

À Paris, entre salle de massage, bains chauds, jeux vidéo et salle pour se reposer, la start-up compte bien séduire les meilleurs pour réussir.

De quelle manière marche le paiement en un clic ?

Grâce à Oyst, un clic suffit pour acheter sur internet.

Toutes les informations concernant le consommateur sont stockées préalablement par la solution mise en place par la start-up. Cette solution ambitieuse développée par Oyst s'utilise sur n'importe quel format publicitaire et depuis tous les sites e-marchands.

La start-up est au service du commerce électronique

Les e-commerçants ne dépensent pas d'argent, la rétribution d’Oyst se fait grâce aux commissions sur les produits vendus. La société permet de résoudre un problème majeur : le renoncement aux achats durant le processus qui vise à convertir l'internaute en client. Un portefeuille regroupant l'ensemble des informations du client est transféré par Oyst directement sur le site du e-commerçant, qui peut de cette manière assurer la livraison.

La société Oyst est née dans le courant de l'année 2016 avec la volonté d’offrir un service novateur. Pas moins d'une trentaine de collaborateurs ont d’ores et déjà décidé de rejoindre les deux fondateurs de l'entreprise. Oyst est le résultat de la réflexion de deux entrepreneurs français, Quentin Vigneau et Julien Foussard. À 30 ans, Julien Foussard est à la tête d'un fonds de placement et il a déjà lancé sept start-ups.

Chaque opération se révèle extrêmement simple avec Oyst, qu'il soit question de se payer un téléphone ou de réserver un hôtel. Grâce à cette société, on dit adieu aux inscriptions, aux questionnaires et à la délivrance de son numéro de CB. Il faut simplement se servir du bouton dédié sur la fiche du produit qui vous attire pour réaliser son achat ; une fenêtre de validation s'ouvre. Notamment grâce à la biométrie, l'identification des utilisateurs d’Oyst se fait en toute confiance.

Dans quelques mois, Oyst entend lancer un algorithme capable de prévoir les besoins de l’internaute, en préachetant certains produits à sa place. Aujourd’hui, le commerce en ligne est un marché de 1 500 milliards d'euros dans le monde. Le règlement en un clic ne constitue qu’une première phase pour Oyst.